Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Deux cycles poétiques de Cees Nooteboom, traducteur des éléments
© Erik Jan Leunsink / Unsplash
© Erik Jan Leunsink / Unsplash © Erik Jan Leunsink / Unsplash
Pour les abonnés
compte rendu
Littérature

Deux cycles poétiques de Cees Nooteboom, traducteur des éléments

Auteur d’une œuvre majeure, incandescente, qui aborde tous les genres – poésie, romans, nouvelles, essais, récits de voyage– Rituels, Mokusei!, Hôtel nomade, Le Jour des morts, Perdu le paradis, Pluie rouge, Tumbas. Tombes de poètes et de penseurs (avec des photographies de son épouse Simone Sassen), Zurbarán, Lettres à Poséidon, Venise. Le lion, la ville et l’eau, … –, l’écrivain néerlandais Cees Nooteboom (°1933) délivre un saisissant recueil poétique composé de deux cycles. Intitulé L’Œil du moine, le premier présente une suite de 33 poèmes d’une facture visionnaire et hypnotique, qui dialoguent avec les morts, la mémoire des origines de la Terre, la grande aventure du temps et l’espace maritime. Le second, Adieu, sous-titré Poème au temps du virus, dont la rédaction commencée sur l’île de Minorque s’est poursuivie lors du confinement planétaire de 2020, évoque en trois parties de chacune onze poèmes le cheminement vers l’absence, la déprise, la perspective de la mort.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.