Publications
De l’idiot du village au demi-dieu : les multiples visages de Vincent van Gogh à l’écran
Pour les abonnés
Arts

De l’idiot du village au demi-dieu : les multiples visages de Vincent van Gogh à l’écran

At Eternity’s Gate, du peintre et cinéaste américain Julian Schnabel, propose un énième biopic consacré à Vincent van Gogh (1853-1890). Le long métrage perpétue le mythe de l’artiste à l’esprit troublé, qui continue de fasciner à la fois les cinéastes et le grand public. Quand découvrira-t-on enfin le vrai Van Gogh ?

S’il ne relève pas encore tout à fait du jeu de tir en vue subjective (first-person shooter), où le spectateur tiendrait lui-même le pinceau, le film de Julien Schnabel At Eternity's Gate, sorti en 2018, est pour l’instant celui qui s’en rapproche le plus. Il permet d’expérimenter ce que Vincent Van Gogh a sans doute ressenti en flânant à travers champs. À cette fin, Schnabel use abondamment de la caméra subjective, qui fait découvrir le monde à travers les yeux du protagoniste.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.