Publications
Journée mondiale de la langue maternelle : le frison
Pour les abonnés
Langue

Journée mondiale de la langue maternelle : le frison

En 1999, le 21 février a été déclaré Journée internationale de la langue maternelle par l’UNESCO. Cette date a été choisie en hommage aux étudiants tués par la police à Dacca (la capitale du Bangladesh actuel) en 1952, alors qu'ils manifestaient pour la reconnaissance de leur langue maternelle, le bengali, comme langue officielle de l’ancien Pakistan oriental. De nos jours, cette journée a pour but de promouvoir la diversité linguistique et culturelle et de rappeler l’importance du multilinguisme et de l’accès pour tous à un enseignement de qualité dans sa langue maternelle. La langue maternelle est également le fil conducteur du livre Debout dans Babel, dans lequel 16 auteurs expliquent, au travers d’essais, leur relation avec leur langue maternelle et les autres langues qui font partie de leur univers personnel. Aujourd’hui, nous avons décidé de mettre à l’honneur le frison, à travers le témoignage d’Albertina Soepboer. Le frison, qui a le statut de langue officielle aux Pays-Bas depuis 1970, est enseigné dans la plupart des établissements en Frise. Il a également été reconnu par l’Union européenne comme langue minoritaire en 1992. Albertina Soepboer (° 1969) écrivaine d’origine frisonne, raconte sa découverte du bilinguisme, aborde le sujet du statut minoritaire du frison et partage sa passion pour la littérature frisonne et néerlandaise.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.