Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

La prose grotesque de Paul van Ostaijen
Pour les abonnés
compte rendu
Littérature

La prose grotesque de Paul van Ostaijen

Le Franz Kafka anversois

Avec Poètes, jouons Pégase contre la banque, les traducteurs Jan H. Mysjkin et Pierre Gallissaires ont parachevé leur traduction de la prose de l’auteur flamand Paul van Ostaijen (1896-1928). Celui-ci personnifiait à lui tout seul l’avant-garde littéraire dans la Flandre de l’entre-deux-guerres. Au cours des trois dernières années, la maison d’édition bruxelloise Samsa a déjà mis à la disposition des connaisseurs la prose grotesque de l’Anversois. Elle vient d’ajouter à cette trilogie un petit bijou supplémentaire qui constitue l’introduction idéale à l’œuvre de cet écrivain hors normes féru d’influences internationales et décédé à l’âge de 32 ans à peine.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.