Publications
Le musée de «la vie frontalière» à Mouscron: L’ambition d’une machine à explorer le temps
© Vincent Fillon
© Vincent Fillon © Vincent Fillon
Pour les abonnés
Sans bornes
Les Pays-Bas français
Histoire

Le musée de «la vie frontalière» à Mouscron: L’ambition d’une machine à explorer le temps

Rendre visible la vie quotidienne dans la région frontalière et faire réfléchir les visiteurs sur le temps présent. Voilà, en bref, l’ambition du musée de Folklore vie frontalière à Mouscron. Mais «folklore» ne rime ici pas du tout avec une présentation un peu vieillotte. Dans un bâtiment contemporain d’une beauté exceptionnelle, on se voit emmené dans la vie quotidienne dans cette ville frontière entre 1850 et 1950. Une machine à explorer le temps qui ne peut pas seulement intéresser les jeunes et les moins jeunes, mais qui rappelle aussi aux Flamands un bout d’histoire partagé.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€10

€4/mois

Série

Sans bornes

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.