Publications
Le surréalisme pour les masses : «Cowboy Henk»
© FRMK / Kamagurka & Herr Seele.
© FRMK / Kamagurka & Herr Seele. © FRMK / Kamagurka & Herr Seele.
Pour les abonnés
Littérature

Le surréalisme pour les masses : «Cowboy Henk»

Jamais cowboy n'a été moins américain et moins héroïque que Cowboy Henk, le personnage de bande dessinée presque quarantenaire imaginé par les artistes flamands Herr Seele et Kamagurka. Cette création absurde et volontairement potache vit une remarquable seconde jeunesse en France depuis quelques années. Alors que les auteurs s'approchent de l'âge de la retraite, le fruit artistique de leurs personnalités, empreint de l'histoire de l'art belge, est adopté par un nouveau lectorat en France, grâce au travail de revalorisation entrepris par la maison d'édition bruxelloise FRMK.

Pour les Flamands, les blagues de Cowboy Henk font partie du patrimoine culturel depuis le début des années 80 du siècle dernier. En 1981, le scénariste Kamagurka (° 1956, pseudonyme de Luc Zeebroek) et le dessinateur Herr Seele (° 1959, pseudonyme de Peter Van Heirseele) publient une série de gags dans le quotidien De Vooruit / De Morgen mettant en scène le personnage de Bob Plagiaat. À l'issue de cette séquence, le personnage principal propose un héros de bande dessinée qu'il va dessiner lui-même: ce sont les débuts du personnage qui appelle «Cowboy Henk, contrairement à Zorro»

Le personnage à la houppe blonde impressionnante est un vrai cowboy dans les premiers strips, mais très vite il devient un personnage sans métier fixe, dont les principaux atouts pour ses créateurs sont sa bêtise, son impulsivité et son passé inexistant, ce qui permet de créer des blagues à souhait sans devoir tenir compte de ce qui a précédé.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.