Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Les Flandriens, ces forçats de la piste et de la route
Pour les abonnés
Société
Histoire

Les Flandriens, ces forçats de la piste et de la route

(Jan Wauters) Septentrion - 1996, nº 4, p. 49-55

Ceci est un article de nos archives imprimées

Les Flandriens étaient les coureurs flamands qui défrayèrent la chronique dans l'entre-deux-guerres. Leur père spirituel était Karel van Wijnendaele (pseudonyme de Karel Steyaert, 1882-1961). Ces forçats de la route sont souvent cités comme exemple d'école d'émancipation sociale flamande. L'auteur relativise un tantinet cette image.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.