Publications
Les trois langues des Flamands
Pour les abonnés
Perdu dans toutes nos langues
Langue

Les trois langues des Flamands

Les variétés linguistiques s’inscrivent dans un continuum. Au début de ce continuum, l'on retrouve le dialecte. En poursuivant le chemin, l'on rencontre le régiolecte, puis la «langue intermédiaire». À la fin il y a la langue standard.

Comme la plupart des Flamands, j’évolue entre trois variétés de langue: mon dialecte («langue maternelle»), la langue intermédiaire et la langue de culture (ou «langue standard»). Ma fille me dit, par exemple, que je m’exprime avec affectation à la radio. Je dois me rendre à l’évidence que je parle (ou pense ?) autrement devant un micro qu’à la maison, où je ne me sens pas observé.
Il faut considérer que ces variétés linguistiques s’inscrivent dans un continuum. Prenons, au début de ce continuum, le dialecte. Dans l’église de Boeschèpe, en Flandre française, près de l’endroit où s’est tenu le premier «prêche des haies» le 12 juillet 1562, deux femmes m’ont raconté l’épisode d’un habitant abattu par des gendarmes dans l’église, en 1906. À la fin du récit qu’elles m’avaient fait dans un français impeccable, je leur ai demandé si elles comprenaient aussi le néerlandais. Nateurlik da wylder vlams klappen (bien sûr que nous parlons flamand), m’ont-elles répondu.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

Série:

Perdu dans toutes nos langues

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.