Publications
L'univers voyeuriste de «Peeping Tom»
© O. Degtiarov.
© O. Degtiarov. © O. Degtiarov.
Pour les abonnés
arts

L'univers voyeuriste de «Peeping Tom»

Théâtre-danse bruxellois au succès international

Briller si fort à l’étranger que l’ancrage local en pâtit: c’est le lot de Peeping Tom. Les pièces de cette compagnie bruxelloise s’articulent autour d’un singulier mélange fait de décors hyperréalistes et de surréalisme physique, de danseurs virtuoses et de figurants locaux. Les productions composées en association entrent en résonance de façon mystérieuse avec l’univers émotionnel subconscient du public. Portrait.

Peeping Tom s’est produit dans le monde entier en 2018, de la France à l’Allemagne en passant par les Pays-Bas, Taïwan ou Macao. Récemment, quand la compagnie a annoncé son intention de recruter huit danseurs, pas moins de deux mille six cents candidatures ont afflué depuis les quatre coins du globe. Après avoir opéré une première sélection parmi les vidéos envoyées, les collaborateurs permanents et les deux chorégraphes de la compagnie ont invité six cents candidats pour une rencontre en vue de poursuivre la sélection. Voilà qui en dit long sur le rayonnement de Peeping Tom.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€5/mois

€50/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous autorisez un paiement automatique. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be