Publications
Michaelina Wautier : la femme qui bravait les interdits
© «Musée royal des Beaux-Arts d'Anvers».
© «Musée royal des Beaux-Arts d'Anvers». © «Musée royal des Beaux-Arts d'Anvers».
Pour les abonnés
Les maîtres anciens
Arts

Michaelina Wautier : la femme qui bravait les interdits

Autrefois, les femmes artistes étaient rarement appréciées à leur juste valeur. La plupart d'entre elles furent éclipsées par leurs confrères masculins, exclues de l'éducation et du monde artistique, tant et si bien que leurs noms ne figuraient dans aucun livre d'histoire. Il n'en alla pas autrement dans les Plats Pays. Heleen Debruyne sort quelques-unes de ces femmes peintres de l’oubli pour leur rendre un hommage pleinement mérité.

Le regard fixé sur le spectateur et la poitrine à moitié dénudée, elle suit une joyeuse bande d’hommes très légèrement vêtus qui escortent le dieu Bacchus. Un vieillard lubrique lui effleure la joue, espérant sans doute obtenir d’autres faveurs, mais Michaelina Wautier (1604-1689) ne lui prête aucune attention. Voilà une scène qui, en 1655, devait sembler pour le moins inhabituelle, voire choquante: une femme qui se représente en fervente disciple de Bacchus!

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.