Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Publications

Miroir de la culture en Flandre et aux Pays-Bas

Puis-je t'accompagner un peu plus loin ?
Pour les abonnés
Le poème du mois
Littérature

Puis-je t'accompagner un peu plus loin ?

En cette période sombre, «Puis-je t'accompagner un peu plus loin?» de la poétesse néerlandaise Hagar Peeters (° 1972) nous apporte un peu de légèreté et de tendresse. Le poème original «Zal ik nog een eindje met je meelopen?» est extrait de Genoeg gedicht over de liefde vandaag paru aux éditions Uitgeverij Podium en 2007.

«Puis-je t'accompagner un peu plus loin?»

Mais oui. Tu peux m'accompagner jusqu'au feu rouge,
jusqu'au premier tunnel qui vient après.
Jusqu'à la troisième rue à droite,
jusqu'à l'entrée du parc.
Jusque tout près de l'hôpital, jusque plus loin
que l'hôpital, jusqu'à la porte de chez moi.

Tu peux m'accompagner jusque dans ma chambre,
jusqu'au petit verre bu avec l'un ou l'autre
jusqu'à ce que j'aie terminé de me brosser les dents,
jusqu'à ce que le premier feu de l'aube
descende sur la chaise aux vêtements.

Jusqu'à ce que les maçons partent au travail,
que les leçons aient repris à l'école,
que les employés fassent une pause,
que les magasins soient fermés,
que le dernier train omnibus s'en aille.

Jusqu'après le réveil mais avant les croissants,
jusqu'après les croissants mais avant le lunch,
jusqu'après le lunch mais avant le dîner
tu peux m'accompagner.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.