Publications
Un rebelle devenu une institution : Louis Andriessen
© Fr. Patella.
© Fr. Patella. © Fr. Patella.
Pour les abonnés
Arts

Un rebelle devenu une institution : Louis Andriessen

En juin 2019, Louis Andriessen, rebelle dans les années 1960 mais aujourd'hui musicien néerlandais de renom international, a fêté son quatre-vingtième anniversaire. Andriessen jouit aussi d’un grand prestige en tant que pédagogue.

Dix-sept novembre 1969. Louis Andriessen, alors âgé de trente ans, perturbe avec quelques complices - la bande s’est donné le nom de notenkrakers (casse-noix, mais aussi, en néerlandais, «casse-notes») - un concert du Concertgebouworkest à Amsterdam. Sacrilège! La principale institution de musique classique aux Pays-Bas, dirigée par l’illustre Bernard Haitink en personne, subit la rébellion d’un groupe de jeunes compositeurs, insatisfaits de la programmation conservatrice de l’orchestre symphonique et, plus généralement, de la politique autoritaire menée dans le domaine culturel.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.