Publications
Une francophone aux Pays-Bas: le mystérieux appel de l’entre-langue
© É. Glerum.
© É. Glerum. © É. Glerum.
Pour les abonnés
Langue

Une francophone aux Pays-Bas: le mystérieux appel de l’entre-langue

Depuis 2012, l'écrivaine et traductrice suisse Élodie Glerum vit à Amsterdam. La confrontation avec certaines différences culturelles a-t-elle parfois été difficile et quels obstacles a-t-elle dû surmonter pour maîtriser la langue néerlandaise? Pour Élodie Glerum, c'est bien clair : apprendre une langue, comme y renoncer, est affaire de micro-traumatisme.

Dans mon enfance helvétique et francophone, tout ce qui était en néerlandais était relégué à la cave: BD, romans, 33 tours de la jeunesse de mon père. Quand je me cherchais un Bob et Bobette parmi ces trésors, ma mère commentait: «Tu lis un Suske en Wiske?» Qu’elle utilise le titre original était surprenant.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.