Publications
Une tour tordue: extrait de «Waagstukken» (Entreprises périlleuses) de Charlotte Van den Broeck
© Koen Broos
© Koen Broos © Koen Broos
Pour les abonnés
Littérature

Une tour tordue: extrait de «Waagstukken» (Entreprises périlleuses) de Charlotte Van den Broeck

L’église Saint-Omer (1607-1676) de Verchin - Jean Porc (†1611)

Charlotte Van den Broeck (° 1991) a très vite fait forte impression en tant que poète, mais elle n’a pas hésité à se lancer également dans un autre genre. Dans Waagstukken (Entreprises périlleuses), elle louvoie entre essai et récit dans des textes qui nous présentent des architectes connus ou oubliés. Un fil noir relie ces derniers: tous se sont suicidés, dans ou sur un bâtiment qu’ils avaient conçu, ou encore à cause de ce bâtiment. Souvent trop orgueilleux, ils ont opté pour l’issue ultime et dramatique poussés par leurs échecs. Charlotte Van den Broeck a visité plusieurs de ces édifices. L’un d’entre eux est l’église Saint-Omer à Verchin, dans le nord de la France. La construction de l’église a démarré en 1607, les choses ont mal tourné en 1611. Au centre de l’histoire, Jean Porc, maçon en chef.

Poursuivre la lecture de cet article?

Cet article est payant. Achetez l’article, ou souscrivez un abonnement donnant accès à tous les articles repris dans les plats pays.

€3

€4/mois

€40/année

S’inscrire

S’enregistrer ou s’inscrire pour lire ou acheter un article.

Désolé

Vous visitez ce site web via un profil public.
Cela vous permet de lire tous les articles, mais pas d’acheter des produits.

Important à savoir


Lorsque vous achetez un abonnement, vous donnez la permission de vous réabonner automatiquement. Vous pouvez y mettre fin à tout moment en contactant philippe.vanwalleghem@onserfdeel.be.